Mobilier de bureau, un marché porteur!

Vincent-Gruau
Mercredi 25 mai, les acteurs du marché du mobilier de bureau se réunissaient: fabricants, distributeurs, prescripteurs, et représentants de l’éco-organisme du mobilier professionnel Valdelia.

Vincent Gruau, administrateur de l’Unifa et président du Groupement des fabricants de mobilier de bureau de l’Ameublement français, et Anthony Orsonneau, Vice-président de la fédération EBEN (Entreprises du bureau et du numérique) et en charge de la Commission Mobilier, ont introduit cette rencontre riche en interventions aussi pointues que complémentaires.

Patrick Abadie, de Profideo, a présenté l’étude complète du marché français du mobilier de bureau réalisée chaque année depuis plus de 20 ans pour l’Ameublement français. Elle porte sur les fabricants et les distributeurs (grande distribution, revendeurs, grossistes…): marche-fcs-bureau_25mai2016.pdf

Le rapport d'’étude :

  • communique les chiffres de la production nationale, en détaillant la taille et l’évolution du marché et en présentant les leaders ;
  • diffuse les chiffres de marché par grande famille de produits (bureaux/tables/cloisons, rangements, sièges, produits d’accueil) ;
  • dresse le portrait de la distribution, par réseaux de distribution en précisant le profil et le comportement de chaque réseau, en évaluant le marché par segment de clientèle et circuits de distribution.

Cet outil d’information économique, disponible sur souscription, est plébiscité chaque année par de nombreuses entreprises.

Odile Duchenne, directeur général d’Actineo, l’observatoire de la qualité de vie au bureau, a commenté les résultats du dernier baromètre. Il révèle, à travers les commentaires de 1 200 actifs, les grandes caractéristiques de l’environnement de travail aujourd’hui : actineo_25mai2016.pdf

 

 Patrick Jacquinet, consultant pour l’Unifa, a présenté la Charte de relations commerciales éthiques et responsables mise en place en 2015 par les fabricants de mobilier de bureau dans le but d’équilibrer les pratiques commerciales. Il a ainsi passé en revue les principaux points qui posent problème et proposé des solutions simples à appliquer mais quelquefois difficiles à faire accepter par les donneurs d’ordre. Cependant, les résultats obtenus dans de nombreux dossiers laissent à penser que le paysage s’éclaircit et que les comportements commencent à changer pour une meilleure qualité de l’aménagement des espaces de travail et la pérennité des entreprises: charte-relations-ethiques-responsables_25mai2016.pdf  

Arnaud Humbert-Droz, directeur général de l’éco-organisme Valdelia, a introduit le débat avec une vidéo vantant les mérites du tri et du recyclage des meubles professionnels. Il a répondu aux nombreuses questions posées et pris des rendez-vous individuels pour examiner chaque cas avec toute l’attention qu’il mérite: valdelia_25mai2016.pdf     Après ces exposés et quelques mots de clôture des présidents, fabricants et distributeurs présents ont dialogué dans la perspective d’une autre réunion de ce genre. Ils ont souligné les échanges constructifs et le partage de points de vue très positif lors de cette rencontre.