Echy apporte le soleil entre quatre murs

Echy - lumière fibre optique
La jeune pousse, à Noisy-Champs, transporte la lumière du jour jusque dans les luminaires. Elle est en pleine levée de fonds.

Dans quelques semaines, la lumière du soleil inondera, juste devant les plantes de la serre, la station de métro Gare de Lyon, sur la ligne 14, à Paris. Echy, la jeune pousse créée en 2012 par deux ex-polytechniciens, Quentin Martin-Laval et Florent Longa, à Noisy-Champs (Seine-et-Marne), au coeur de la cité Descartes, a été retenue par la RATP parmi une poignée de start-up innovantes pour sa « fenêtre déportée ». Sa technologie brevetée consiste à capter les rayons du soleil sur un collecteur mobile, équipé de lentilles, puis de les acheminer via de la fibre optique à l'intérieur du bâtiment où cette lumière naturelle sera diffusée - sans chaleur ni UV - via un luminaire. « Nous avons adapté la fibre optique pour transmettre la totalité du spectre solaire, ce que ne fait pas la fibre optique où passe le haut débit », indique Florent Longa, président d'Echy. La solution est hybride, et passe à l'éclairage électrique lorsque les rayons sont empêchés par le passage de nuages. « Mais sinon la lumière diffusée est fidèle à ce qui se passe dehors : plus rouge le matin et moins forte le soir », glisse Florent Longa. La jeune pousse a déjà équipé une vingtaine de bâtiments - salle de détente pour Colas, cantine d'école, bureaux, Carrefour Market à Bonneval (Eure-et-Loir)... L'entreprise vante les bienfaits du soleil, au coeur des bâtiments les plus reculés, sur le bien-être, la performance, la santé, une moindre fatigue oculaire.

Economies d'électricité

Pour l'instant installée dans l'Ecole des Ponts ParisTech, l'équipe de dix personnes investira bientôt la Maison de l'entreprise innovante. Pour pousser son développement et commercialiser son nouveau collecteur, l'entreprise - qui refuse de communiquer son chiffre d'affaires - a lancé une levée de fonds de 500.000 euros auprès d'un partenaire industriel. Elle s'est entourée depuis le début de business angels, qui ont apporté 1,5 million d'euros. « Notre concept coûte moins cher que le percement d'une fenêtre ou d'un puits de lumière », avance Florent Longa. Sans compter les économies d'électricité, qu'Echy estime jusqu'à 68 %.

 

Aller sur le site de Echy

 

 

  • Editeur : LesEchos.fr / Marion Kindermans //
  • Auteur :  //
  • Date de parution : 06/09/2017
  • Site web : https://www.lesechos.fr/pme-regions/actualite-pme/030475740669-echy-apporte-le-soleil-entre-quatre-murs-2111987.php
Lire l'article complet