Poussières de bois : nouvelle valeur limite européenne d'exposition ?

commission-europeenne
Le 13 mai 2016, la Commission Européenne a proposé de modifier la directive sur les agents cancérigènes et mutagènes au travail (2004/37/CE) en ajoutant de nouvelles valeurs limites ou en modifiant des valeurs existantes pour réduire l'exposition à 13 agents cancérigènes dont les poussières de bois durs.

D'après la Commission, avec 53 % des décès, le cancer est la première cause de mortalité d'origine professionnelle dans l’Union ; il représente par conséquent le risque le plus important pour la santé des travailleurs dans l'Union européenne. 

Afin de mieux protéger les travailleurs contre ces agents cancérigènes, la mesure proposée vise à établir des valeurs limites pour 13 des agents prioritaires recensés comme la silice cristalline alvéolaire (SCA), les composés du chrome (VI) ou encore les poussières de bois durs. Ainsi la valeur limite européenne d'exposition professionnelle aux poussières de bois durs (seules ou en mélange avec des poussières d'autres bois) passerait de 5 mg/m3 à 3 mg/m3.   NB: plusieurs pays européens ont depuis plusieurs années déjà, des VLEP Poussières de bois (bois durs uniquement ou tous types de bois) inférieures à cette limite de 3 mg/m3, dont la France, avec une VLEP contraignate de 1 mg/m3 depuis le 1er juillet 2005.   Le communiqué de presse du 13 mai 2016 de la Commission Européenne > ICI La proposition de modification de la directive 2004/37/CE du 29 avril 2004 est jointe ci-dessous.

Source: http://www.mobicite.com/
le 19/05/2016 par Bertarnd DEMARNE, UNIFA